Départementaux de cross-country, et ça repart pour une saison !

By
Updated: janvier 13, 2014

2014. Nouvelle année, mais comme à l’accoutumée, c’est une nouvelle saison de cross qui s’offre à moi.
Nouvelle année, même club ! Endurance72 … une ambiance, un gros niveau, une belle fraternité…et de beaux résultats !

Des titres brigués dans de nombreuses courses, un maillot mis à l’honneur aux avant-postes…une belle journée !

Le samedi, c’est avec plaisir que je partage avec certains membres du club une petite réunion autour du trail. Un bon moment de partage où nous nous sommes enrichis les uns les autres de nos expériences respectives afin de nous perfectionner dans la pratique du trail.
Quelques-uns ont pu découvrir certains aspects sur les caractéristiques du trail, d’autre approfondir des points précis, mais pour tous ça a été un bon moment.
En 2014, Endurance72 sera bien présent sur la terre Trail !

Et ce dimanche. C’est donc reparti pour une nouvelle saison.
Pour moi, 1 mois après la Trans Martinique (dont le récit arrive d’ici quelques jours !), je passe de 133 à 10km !
Pas tout à fait le même genre d’effort, et d’autant plus difficile pour moi que je n’ai que 10 jours d’entrainement dans les jambes ! Mais bon, ce sera quoi qu’il en soit un bon moment de groupe et une bonne expérience personnelle !
Et peu importe la performence, c’est pour moi d’être le mieux possible qui compte.

Beaucoup de coureurs d’Endurance72 sur la ligne de départ. Anouar, Abdelatif, Julien, Anthony, Loic, Wil, Sylvain, Thomas, Christopher. Une belle brochette qui promet un gros niveau de course.

Le départ est lancé. Je me suis mis à droite de la ligne pour ce premier cross, histoire d’être tranquille à l’extérieur lors du premier virage et de ne pas être enfermé et mal à l’aise !
Départ rapide. Départ de cross quoi !
Je suis déjà loin de la tête de course au bout de 200m, autour de la 30ème place. Normal !
Et je préfère ne pas brusquer la machine et faire une course régulière, quitte à partir en retrait, histoire de ne pas craquer trop en fin de parcours.
Un parcours qui s’annonce long. 9,65km sur un bon sol sans boue et très stable, mais avec de nombreuses relances et quelques petites bosses pour couper les jambes. Un terrain de pinède.
La première partie est la plus difficile. J’opte donc pour la prudence et m’engage sur cette première moitié de boucle rapidement mais en restant sage.
Je reviens vite autour de la 18ème place.
Devant, les fusées rouges d’Endurance72 et jaunes de FreeRun colorent la tête de la course. Devant moi, seulement deux coureurs n’appartiennent pas à l’un de ces deux clubs !

DSC_0312

C’est le début des montagnes Russes. Les encouragements fusent, et même s’ils aident, ils ne me font pas monter tout seul !
Un trou se créé juste devant. Je me retrouve avec Thomas, un gars d’un autre club et Wil juste derrière.
Nous arrivons à la seconde moitié de la boucle. Je relance et trouve une bonne allure. C’est parti !
Je double « l’étranger », je passe devant Thomas en fin de cette première des 5 boucles, et me voilà 14ème.
De nouveau dans les bosses, je me retourne. Derrière, plus que Thom et Wil à proximité. Derrière il y a déjà un trou.
Je maintiens mon rythme, mais bien que je n’en sois qu’au second tours, je sens que la course va être longue !!!

Devant, une dizaine de secondes me séparent d’un groupe de « jaune » parmi lesquels Loic met une pointe de rouge. Ca va être dur de revenir !
Je garde mon rythme, bien suffisant pour moi. Et cette seconde boucle se termine. Je suis limite, mais ça passe encore…et encore trois tours !

DSC_0318

A nouveau les bosses. Les jambes ont du mal à pousser, le moteur est à plein régime. Dur ! Et dire que je n’ai pas encore fait la moitié !
Derrière, je maintiens l’écart. Thom a cédé un peu de terrain, mais Wil garde le même écart. J’ai une centaine de mètre d’avance.
Devant, les jaunes sont partis, Loic est le seul à porté, mais l’écart et tout de même important. Les encouragements toujours aussi nombreux portent…mais pas assez. Le manque de rythme se fait ressentir. Le manque de résistance me fait souffrir !

Je reste à ma place…14ème. Devant, ça se ballade pour Abdel.
Enfin la fin de la 3ème boucle. « Plus que » deux !

DSC_0331

Je débranche. J’avance. Essayer de ne pas ralentir malgré la fatigue et le manque de souffle. Retrouver ce souffle. Relancer après les virages serrés. Pousser dans les montées malgré des jambes qui ne donnent plus l’impression d’avoir envies de me supporter. C’est dur ! Des encouragements. Encore des encouragements. Céline qui me crie les siens, je m’accroche. Je retourne au combat. Derrière Wil ne lâche rien et semble revenir. Je relance à chaque fois. La grande courbe qui nous ramène vers l’arrivée… encore un tour… non, plus qu’un tour. Il faut repartir. Une dernière fois. Plus que 2km, presque rien.

DSC_0388

Ces « presque riens » qui redonne un tout petit regain d’énergie difficile à trouver, mais qui évite le nauffrage si rapidement accessible. seulement quelques secondes d’avances pour préserver ma 14ème place, dur, mais il faut y aller.
Dernier tour dans le bois de pin. Derniers encouragements. Moins nombreux. Forcément, les premiers vont arriver, il faut les y accueillir.
L’arrivée, pourtant si lointaine. Dernier passage dans les difficultés. Allez, après, j’en suis débarassé !
Céline m’encourage, toujours là. Une petite bouffée de réconfort, c’est fini, les bosses sont derrières moi.
Maintenant, c’est plat. quelques relances seulement, mais rien de bien méchant. Je négocie les virages dangereusement, mais ça passe !
Wil reste à distance. C’est bon pour moi.
L’arrivée est bientôt là. Loic est une dizaine de seconde devant, mais bien trop loin.
Je résiste. Derniers virages, c’est la dernière ligne droite…droit devant, l’arche !
Je sprinte pour le plaisir, pour rester le moins longtemps possible sur le parcours. Pour mettre un terme le plus vite possible à ce souffle qui me déchire les poumons, aux brulures qui irradient mes cuisses.

DSC_0395

Et puis voilà. 32’40 » au chrono. c’est fini ! 14ème. c’est bien.
Une poignée de main à Wil qui me suit, et je souffle un peu, supporté par les barrières.
Maintenant, repos ! Il va falloir retrouver du rythme. Retrouver de l’aisance. En fin de compte, travailler à nouveau assidument !

Une bonne course. Satisfait. Un gros plateau. Je n’ai rien à regretter, j’ai fait ce que j’ai pu avec le potentiel du jour. Difficile de faire mieux. 17 km/h pour une reprise, c’est très honnête pour moi !

Un changement rapide pour ne pas attraper froid, de bons gâteaux dont ceux de Elo et de Manue…miam miam ! Un bon goûter réconfortant !
Et puis une petite récup avec les gars. Antho, Julien, Anouar et Wil. Bien sympa, retour au calme.

Victoire par équipe, dans laquelle je ne compte pas puisque je ne fais que 7ème du club ! Mais du coup, je classe la seconde équipe ! Nous faisons 3ème ! Joli !
Avec des places de 1er, 2ème, 4, 5, 7, 9, 13, 14, 15, 16ème, nous n’avons pas à rougir de notre performence, si ce n’est … nos maillots !!!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *