Mon GR10 décortiqué en chiffres

Je sais que ce n’est pas une coutume répandue dans le milieu du haut niveau que de livrer ses « secrets », le détail de tout ce qui a fait la réussite d’un record, d’un projet ou juste l’aboutissement d’un objectif, mais j’ai toujours eu à cœur de partager au maximum mes courses et aventures. Alors toujours dans ce but, je vous livre sans concessions le détail le plus complet possible de l’ensemble de mon trajet à travers les Pyrénées par le GR10, de la préparation, de l’assistance, du matériel…

…en attendant l’écriture d’une BD/compte rendu et du récit complet de l’aventure, de sa préparation jusqu’à la récupération !

Je ne peux vous dire le temps passé à la préparation mentale lors des 10 derniers mois, ni le temps de préparation logistique, ni même le temps passé à étudier les cartes, les profils, les étapes potentielles, les dénivelés, l’organisation et l’étude des différentes solutions, mais cela représente un nombre incalculable d’heure qui ont été la base de la réussite de ce projet.

Total réalisé : 887,6km et 49.636m de dénivelé positif (et négatif !) en 9 jours, 9 heures et 12 minutes, soit 225h12′.

Environ 176h de progression (arrêts bivouacs retranchés mais pauses ravitaillements conservées), soit en retirant les « nuits » une moyenne de 5,04km/h

Sinon, la moyenne générale (temps de pause inclus) : 3,93km/h

Les moyennes de chaque étape sont calculées hors pauses nocturnes, soit du départ de l’étape le matin à l’arrivée de l’étape le soir, ce que j’appelle « temps de progression ».

Les données indiquées sont issues du relevé de ma montre pour les distances et dénivelés, par les relevés réalisés par mon équipe (Marion) pour les temps de pause.

– Etape 1 : 05 et 06/07 :

Départ de Banyuls-sur-Mer à 18h21 le 05/06

Arrivée à Py à 18h26 le 06/06

131,1km ; 6757m d+ ; 5757m d-

Moyenne étape : 5,44 km/h

24h05 de progression ; pas de sieste ; 5 pauses ravitaillement

Nuit de 5h de sommeil

– Etape 2 : 07/07 :

Départ de Py à 1h41

Arrivée aux Cabanes de Clarans à 0h02 le 08/07

106,4km ; 6325m d+ ; 6256m d-

Moyenne étape : 4,76 km/h

22h21 de progression ; 1 « fausse-sieste » de 20′ en journée à Mérens-les-Vals (pas dormi) ; 2 pauses ravitaillement

Nuit de 3h30 de sommeil

– Etape 3 : 08/07 :

Départ des Cabanes de Clarans à 5h42

Arrivée à St Lizier d’Ustou à 23h48

95,3km ; 4797m d+ ; 5144m d-

Moyenne étape : 5,27 km/h

18h06′ de progression ; 1 sieste de 25′ en journée à Marc ; 4 pauses ravitaillement

Nuit de 4h de sommeil

– Etape 4 : 09/07 :

Départ de St Lizier d’Ustou à 5h43

Arrivée à Eylie d’en Haut à 22h54

77,9km ; 5565m d+ ; 5241m d-

Moyenne étape : 4,53 km/h

17h11 de progression ; 1 sieste de 25′ en journée au Col de la Core ; 4 pauses ravitaillement

– Etape 5 : 10/07 :

Départ d’Eylie d’en Haut à 4h12

Arrivée à Loudenvielle à 23h40

91,4km ; 6758m d+ ; 6808m d-

Moyenne étape : 4,69 km/h

19h28 de progression ; 1 sieste de 25′ à Bagnères-de-Luchon ; 3 pauses ravitaillement

– Etape 6 : 11/07 :

Départ de Loudenvielle à 5h10

Arrivée au Lac d’Estaing à 23h04

96,5km ; 5885m d+ ; 5728m d-

Moyenne étape : 5,39 km/h

17h54 de progression ; 1 sieste de 25′ à Tournaloup ; 5 pauses ravitaillement

– Etape 7 : 12/07 :

Départ du Lac d’Estaing à 5h45

Arrivée à Lescun à 22h06

83,7km ; 5015m d+ ; 5326m d-

Moyenne étape : 5,12 km/h

16h21 de progression ; 1 sieste de 25′ à Gourette ; 4 pauses ravitaillement

– Etape 8 : 13/07 :

Départ de Lescun à 4h06

Arrivée à Esterençuby à 23h16

94,9km ; 4583m d+ ; 5145m d-

Moyenne étape : 4,95 km/h

19h10 de progression ; 1 sieste de 25′ à Laugibar ; 4 pauses ravitaillement

– Etape 9 : 14 et 15/07 :

Départ d’Esterençuby à 5h46

Arrivée à Hendaye à 3h33 le 15/07

110,3km ; 3951m d+ ; 4189m d-

Moyenne étape : 5,06 km/h

21h47 de progression ; 2 siestes, 25′ à Saint Etienne de Baïgorry et 15′ au col d’Ibardin ; 5 pauses ravitaillement

Je bénéficiais des massages de Marion lors de chacune de mes pauses en journée, ainsi qu’un massage avant de dormir à la fin de mes étapes et chaque matin en réveil musculaire…et j’ai échappé à ses aiguilles !!! (une méthode intrusive apparemment efficace mais à ne pas faire pendant un effort comme celui ci…ouf !)

Durant l’ensemble de la traversée, je ne me suis arrêté, hors lieu de ravitaillements proposés par mon équipe, qu’une seule fois pour me poser, dans l’ascension du Col d’Esclot d’Aou (2093m).
Je n’ai fait qu’une seule baignade, dans les bassins thermaux de Merens-Les-Vals (avec de l’eau presque trop chaude !)
J’ai fait deux grosses chutes qui auraient pu me coûter (très!!) cher, voir plus ! Une première dans la descente du Port de Saleix, ou je tombe à plat ventre, amorti par mes flasques, et évitant de heurter de la tête un caillou saillant (que j’ai heurté au niveau du mou de mon coup).
Une seconde dans la descente de l’Hourquette d’Arre, heurtant le visage violemment sur un rocher, heureusement plat et recouvert de mousse, mais n’épargnant pas le coté droit de mon bassin qui m’a ensuite bien handicapé dans les descentes des deux derniers jours.

Je n’ai pas perdu de poids lors de la traversée !
J’ai mangé l’équivalent de 5 repas quotidiennement (plats Lyophilisés Sodebo en majeur partie, en vallée), le tout agrémenté d’une alimentation énergétique au sommet des cols ou en-cas (Meltonic, 20 à 25 bananes, une douzaine de sandwichs)
J’estime ma consommation de boissons sur les 9 jours et 9 heures à :
– Environ 23 litres de coca ;
– Environ 7 litres de menthe à l’eau ;
– Environ 85 litres d’eau ; (eau de torrents pour la grande majorité, d’où peut être quelques diarrhées…)
– Environ 20 litres d’eau gazeuse ;
– Environ 10 litres de boissons diverses (lait, boissons énergétiques…mais zéro alcool pendant !!!)

J’ai également « consommé » pour les soins divers ou en préventif :
– 5 tubes de crème anti-frottements pour les pieds
– 9 tubes de Sporténine
– 3 tubes de granules homéopathiques (mix avec arnica et autres…)
– 3 tubes de mytosil (entrejambes)
– 6 imodium (diarrhées)
– 4 efferalgan/doliprane (douleurs et maux de têtes avec la chaleur, mais pas d’Aspirine ou autres produits médicamenteux)

Au niveau des textiles, j’ai utilisé :
– 3 à 4 paires de chaussettes par jour
– 3 paires de chaussures avec lesquelles je tournais quotidiennement
– 1 à 2 tee-shirt par jour
– 4 « première couche » (tee shirt manches longues)
– 1 ou 2 poignet éponge par jour
– 1 paire de manchon de compression par jour
– 3 cuissards sur l’ensemble de la traversée (lavés entre chaque utilisation !!!)
– 2 casquettes (rouge à fleurs et bleu avec ma fleur) et 1 bérêt
– 7 tour de cou en soirée ou le matin sous la frontale
– 2 serviettes éponges en rafraîchissement
– 3 paires de manchettes
– 1 imperméable

A noter que pendant ces 9 jours et demi, je n’ai eu en tout et pour tout que 5′ de grêle (avant de me mettre à l’abris d’une cabane pendant 30′) et 2h de pluie avant Gabas (descente de l’Hourquette d’Arre). J’ai eu principalement du beau temps, de la chaleur, ce qui m’a évité de porter gants, bonnets…

Le matériel utilisé est le suivant :
– 3 paires de bâtons (les miens pendant 15′ ! ; les bâtons d’Honoré pendant 2h et enfin ceux de Fred avec lesquels j’ai parcouru l’ensemble de la traversée – 2h30 !)
– 1 sac d’hydratation dans lequel restait à demeure : le caillou ramassé sur la plage de Banyuls-sur-Mer, mes 2 balises GPS, mes 2 flasques, mon téléphone (avec la trace GPS pour vérifier régulièrement), 2 batteries externes pour recharger en courant avec 3 câbles différents (montre, GPS, téléphone), 1 couverture de survie, 1 sifflet, 1 frontale de secours
– 1 frontale pour les partie nocturnes.
– 1 montre GPS
L’ensemble du matériel électronique était rechargé pendant mes phases de sommeil (téléphone, montre, GPS, batteries externes, frontale) ou lors de ma progression avec mes batteries externes.

Mon assistance, présente du début à la fin, était composée de :

Céline (ma femme) : mon interlocutrice principale, soin des pieds, alimentation, logistique, changement du matériel du sac, recharge matériel électronique, suivi et relais vidéo, photo et info live…
Marion : ma kiné, soins divers, gestion du temps, logistique, changement du matériel du sac, …
Mon père (Philippe) : Photos, vidéos, ravitaillement volant…
Ma mère (Sylvie) : ravitaillement volant, dessins, photos…
Oliv : vidéo, éclaireur début/fin d’étape…
Eric Kro : vidéo, éclaireur début/fin d’étape…
Honoré : pacer, ravitaillement
Hélène : pacer, ravitaillement
François Régis et les 4 Méga-Club boys (Seb/Jack Sparrow ; Jérôme, Jean-Marie ; Florian) : assistance, golden pacers sur les 5 derniers jours.

Un très grand merci pour ceux, loin du GR10 mais présents quotidiennement pour me soutenir, me suivre, relayer les informations et me transmettre des informations précieuses :
Didier Lanne : Météorologue en temps réel
Jean Pierre : webmaster, informaticien intérimaire
DotVision : maintenance suivi GPS live

Et ceux qui m’ont aidé par leurs précieux conseils ou exemples en amont de ce défi :
Thierry Priou : Conseils sur la traversée des Pyrénées qu’il a effectué lors de la Transpyrénéa
Thomas Coville :
Conseils et exemples relatif au sommeil spécifique aux navigateurs
François D’Haene : Conseils sur la gestion globale
Pascal Blanc :
Conseils, informations et exemples, notamment suite à sa tentative de record du GR10 en 2019
Guillaume Arthus :
Conseils et exemples, suite à ces nombreux exploits (record de l’arc transalpin, record du HRP, le tout en autonomie)
Xavier Pretat et Philippe Cabon :
Chercheurs à Toulouse. Conseils et validations de mes stratégies sur le sommeil
Ingrid Petitjean :
Formatrice préparation mentale Méthode Target. Outils de préparation mentale.
Pascal Jover et Bénédicte Opsomer :
Formateurs Running Yogis et « conseillés bien être » !

En terme de pacers, de très nombreuses personnes sont venues m’accompagner tout au long du parcours, je vais très certainement en oublier, alors dites le moi si c’est le cas !

Patrick, Hélène, Honoré, Fred, Pascal J., Thierry, Mathieu L., Nahu (Nahel Passerat), Niko le lémurien (Nicolas Darmaillacq), Isa L., Thomas dit Taz, Florian, Kinou (Patrick Bringer), Jo (Geaoffrey Sanchez), Jérôme, Jean-Marie, Florian, Jack Sparrow, FR, Pascal B., Caroline, Philippe, Sylvie, Céline, Marion, Eric Kro, Oliv, Daniel (Lanne), Joelle, Seb M. et son fils, Stéphane, Cécile et leurs enfants, François, Fabien, RV, Totor, Cyrille, Guillaume, Eliott, Enzo, Etienne, Nicolas, Paul Guy, Benoit, Nathalie, JP, Franck, Fabrice, Oliver, Arnaud, Anthony, Maud (Crobarieu), Mathieu B., Claude, Patxi, Thierry G., Yann

Et bien sûre, un immense merci à mes partenaires qui m’ont permis, financièrement, matériellement, ou en soutien humain :
Bérêts Laulhère : Partenaire de mon aventure
Centrakor : Partenaire de mon aventure
OnlyDrive – Garage David :
Fournisseur de mon campoing car, élément indispensable pour la récupération et le bien être lors de mes pauses.
Sodebo : Fournisseur de mes plats lyophilisés concus et réalisés par la société.
MelTonic :
Partenaire et fournisseur officiel des mes produits énergétiques, à base de miel
Beavoak
: Partenaire de mon aventure
360 Expert Outdoor :
Fournisseur matériel spécifique trail et montagne
Méga + :
Partenaire et présence humaine avec des pacers du Méga Club de Lamballe
Troisel :
Patrick Lescos, soutien de la première heure et pacer régulier
TimePulse :
Fournisseur textile et logistique
DotVision :
Fournisseur balise GPS et maintenance
ListenToo :
Partenaire de l’aventure
EcoDyn :
Partenaire de l’aventure
BV Sport :
Fournisseur textiles de compression et maintien
Curlynak :
Fournisseur chaussettes Made In France (Chamonix)
Mandin poseur de cuisine :
Partenaire de l’aventure
Running Yogis :
Soutien humain et pacer lors de l’ensemble de l’aventure
Albi 24h :
Soutien de l’aventure
Trail Coaching
: Pascal Balducci, mon coach indispensable depuis plus de 20 ans !

Et un soutien tout particulier à l’Association RÊVES, pour que le rêve de nombreux enfants malades devienne réalité.

Voilà les mots les plus importants que je retiens pour la réussite de cette aventure, et peut être les mots qui ont le plus d’importance pour la réussite d’un objectif, quel qu’il soit :

DÉTERMINATION ; PLAISIR (BONHEUR) ; CONVICTION ; TRAVAIL (PRÉPARATION) et ADAPTABILITÉ.

#LiveYourDreams #GR10_MyRunningAdventure

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *